MAISON DES FEMMES DE PARIS EN DANGER

Paris Habitat compte augmenter notre loyer de 45% à partir du 01 octobre 2015

Mais qu’est-ce qu’elles veulent encore ?

Elles ne veulent pas redonner les quelques subventions qu’elles peinent à obtenir, elles préfèrent mener des actions de terrain pour les droits de TOUTES et la lutte contre les violences sexistes faites aux femmes.  Bailleur social ou bailleur capitalo-patriarcal ?

Elles veulent des indemnités pour les gênes occasionnées par les travaux dans leur immeuble depuis des mois, alors qu’elles n’y ont même pas le droit !

Elles veulent des travaux de rénovation, afin de pouvoir accueillir les femmes dans de meilleures conditions.

Elles veulent soutien et solidarité pour les associations féministes et lesbiennes, qui doivent se battre encore et toujours pour ne pas fermer.

Elles ne plieront pas et lutteront tant qu’il le faudra.

20150717_121203

Publicités

Les femmes étrangères face à la violence conjugale – Atelier/débat vendredi 03 juillet 2015.

Vendredi 03 juillet 2015 de 18h30 à 20h30 : atelier/débat les femmes étrangères face à la violence conjugale

La situation administrative des femmes étrangères peut les mettre dans une situation de vulnérabilité face aux violences exercées par un conjoint ou compagnon. Des dispositions légales – certes encore insuffisantes – ont été acquises pour que les femmes puissent défendre leurs droits : quelles sont elles ? quelles démarches accomplir ?

• Jessica CHEVALIER (avocate au barreau de Paris) : présentation des dispositions juridiques et des démarches avec des exemples concrets issus de son expérience professionnelle
• Claudie LESSELIER (militante du Rajfire) : les « doubles violences », comment les associations ont elles été interpellées, quelles questions cela pose, que revendiquons nous ?

Toujours dans le cadre de notre action pour les droits des femmes et pour l’accès des femmes au droit, une permanence juridique pour les femmes confrontées à des violences (dans la famille, au travail, dans l’espace public…) a lieu une fois par mois sans rendez vous le vendredi de 17h à 19h
Prochaine permanence : vendredi 10 juillet de 17h à 19h